Se constituer une équipe performante

 Manager une équipe performante est le rêve de tous les entrepreneurs, bien sûr quand ils ont une équipe…

La question est donc comment faire ? C’est en partant de plusieurs articles en anglais sur les caractéristiques d’une équipe performante que j’ai reconstitué le cheminement de la création d’une équipe performante.

  • Vision. Pour construire une équipe performante, il est nécessaire d’avoir une vision prospective de l’avenir de l’entreprise. Attention, il n’est pas juste question de fixer des objectifs quantitatifs. C’est bien plus que çà. Il s’agit de déterminer qu’elle va être la mission de l’entreprise pour les 10 prochaines années.
  • Confiance. Il est important d’instaurer un climat de confiance. Vous devez d’abord faire confiance avant que vos collaborateurs vous fassent confiance. Ce n’est pas simple de déléguer car ce n’est jamais fait comme vous vous le feriez, mais bon, êtes vous capable de tout faire ? Assurément non, donc il est nécessaire de faire confiance pour grandir.
  • Transparence. Vous devez définir des objectifs clairs à l’équipe et à chacun. Les personnes doivent savoir ce qu’on attend d’eux mais aussi ce qu’on attend de l’équipe. Le flou est l’ennemi du bien.
  • Règles claires. Comme chaque membre sait quels sont les objectifs à atteindre, il est important ensuite de définir des règles de collaboration. Il faut codifier l’envoi de mail par exemple. Pour ma part, j’essaie d’éviter de mettre toute l’entreprise en copie mais aussi j’essaie de mettre un titre évocateur. Il est toujours désagréable de rechercher un mail dans une liste de titres au nom aussi évocateur que liste de prix, devis ou encore contrat. Pour ma part, pour les mails internes j’intègre en début du mail le nom du client et ensuite le sujet. Je rédige donc un mail par client et par sujet…
  • Atmosphère. Il faut créer une atmosphère de travail détendue. Cela peut passer par de petites choses comme des plantes, des portes ouvertes, un vrai distributeur de café, un canapé, etc… L’atmosphère de travail détendue ne signifie pas que les gens se tournent les pouces, au contraire. Elle doit agir comme une soupape de sécurité pour relâcher la pression engendrée par la hiérarchie (c’est nécessaire) mais aussi et surtout par l’environnement (clients, fournisseurs ou encore partenaires).
  • Communication active. Il est nécessaire d’assurer une transmission d’information aussi fluide que possible mais aussi d’instaurer des débats. Cela fait du bien parfois d’organiser des discussions formelles ou non autour de sujet touchant à l’entreprise. Souvent les entreprises le font lors de séminaires mais pourquoi ne pas le faire pendant la pause déjeuner au bureau une fois par semaine par exemple ?
  • Susciter le débat. Il faut promouvoir le désaccord. Il n’y a rien de plus ennuyeux qu’une équipe d’accord sur tout. Il faut susciter le débat et non le conflit. En effet, le débat veut dire désaccord et ensuite recherche de consensus. Bien sûr, in fine, c’est à vous manager de trancher mais le débat permet de faire évoluer des idées, des concepts pour les perfectionner.
  • Remise question. Il est nécessaire de régulièrement remettre en question, non pas des individus mais des pratiques, des idées reçues. La meilleure façon d’innover est de se poser des questions. Bien sûr tout est une question de mesure, mais il faut assurer un minimum de questionnement en interne pour pouvoir faire avancer les choses. Comment ? Peut être en organisant, toujours à l’heure du déjeuner un débat sur un problème interne qui vous tracasse ou encore qui tracasse les membres de votre équipe. N’oubliez pas in fine c’est vous qui décidez et qui tranchez. C’est votre job d’entrepreneur…
  • Effort constant. Le pire ennemi d’une équipe performante c’est la bureaucratie. En effet, les habitudes s’installent rapidement, les bonnes comme les mauvaises. Il est donc important de toujours régulièrement revenir sur les habitudes, en permanence susciter le débat, rappeler les règles, améliorer l’atmosphère de travail, etc….
  • Motivation. Le premier rôle d’un manager ou d’un entrepreneur est de motiver ses équipes. Il faut avoir cette force de dynamiser les équipes surtout quand vous sentez que vous faiblissez ou que vos collaborateurs faiblissent. Si vous avez un coup de moins bien, n’hésitez pas prenez 1 ou 2 jours pour vous ressourcez, vous reviendrez surmotivé pour vos équipes.

Vos collaborateurs attendent beaucoup de vous. Vous devez donc non seulement montrer l’exemple mais aussi inspirer vos collaborateurs. Alors n’oubliez, même si votre équipe est autonome, il est nécessaire de régulièrement de les voir non seulement pour évaluer leur travail mais surtout pour s’intéresser à eux. Ils doivent se sentir important, dans leur intérêt, pour l’intérêt de l’entreprise et surtout pour votre intérêt…

Laissez un commentaire afin de pouvoir améliorer ce blog