Ou comment une classe « démotivée » de lycée pro a collecté 573€ pour le collectif SDF Alsace, après une rencontre décisive avec sa porte-parole Monique Maitte